Appel aux anciens de



Radio-Récré

 

    Radio-Récré, ça vous rappelle quelque chose ? Peut-être si vous avez fait partie de ces milliers de collégiens de Jean-Jaurès (Villebourbon), écoliers, jeunes du quartier, lycéens de Montauban ou du Tarn-et-Garonne, étudiants, parents de collégiens, enseignants et membres de l’administration, invités, célèbres ou non, et plus généralement auditeurs qui, de novembre 1981 à juin 1989 avez collaboré de près ou de loin, occasionnellement, ponctuellement ou régulièrement à cette formidable aventure collective que fut Radio-Récré.

Ce blog se veut à la fois une mémoire, un point de rassemblement et un espace de réflexion collective sur une pédagogie active, une ré-appropriation d’un moyen d’information et de divertissement, bref, de la parole et de l’expression des jeunes.

Radio-Récré cela fut une galère, mais une galère joyeuse, une apparente pagaille associée à une rigueur quasi professionnelle. Un lieu convivial où on venait autant pour écouter de la musique, faire de la radio que pour bavarder et rigoler avec les copains. Un espace de liberté jusqu’alors inconnu dans le cadre institutionnel. C’était la récré, mais c’était aussi la radio.

C’est cette belle aventure que nous allons essayer de raconter ensemble si vous voulez bien vous associer à cet effort de mémoire. Il vous suffira de vous faire re-connaître sur ce blog en apportant vos témoignages, vos anecdotes et vos petites ou grandes histoires, vos photos éventuellement.

Nous allons aussi essayer de nous retrouver un de ces jours. Envisager dans un proche avenir un  projet de rassemblement qui pourrait s’intituler « Radio-Récré, vingt ans après », cela vous conviendrait-il ? Si c’est le cas, vous allez contacter toutes les personnes que vous connaissez et qui ont participé à notre radio entre 81 et 89. Avec Internet cela devrait aller très vite. Communiquez leur l’adresse de ce blog et invitez les à se faire connaître.

Enfin nous pourrions réfléchir ensemble à ce que pourrait tendre à devenir notre système éducatif, non pas pour remplacer l’enseignement de la lecture ou du calcul mental, mais pour que nos enfants puissent le plus souvent possible se confronter avec l’aide des enseignants, des parents et d’autres éducateurs à des situations « en vraie grandeur », comme dans la vie.

Si vous ce projet vous intéresse, si vous avez d’autres idées, n’hésitez pas à me contacter, j’aurai le plaisir de vous répondre

Jean-Claude Drouilhet / 1096 chemin du Coteau / 82000 Montauban / tel : 05 63 63 06 02

courriel : jcdrouilhet@club-internet.fr

Logo2